24 octobre 2012

Comme diraient les fils de Pub, le futur commence maintenant…
Je ne reviendrai pas sur dix ans d’activité, de développement, de spécialisation, de hauts et parfois aussi de moins haut car il en a déjà pas mal été question dans ce blog.

Voici plutôt les grandes lignes de ce qui pourrait suivre :

  • Renforcer le middle management, toujours une priorité. Il n’est pas facile de trouver des profils intéressés par les contacts clients distants, l’organisation du travail, et qui ne soient pas hermétiques aux aspects techniques ni réticents à toute prise de responsabilités… les personnes ayant plus d’habilités à communiquer étant souvent moins à l’aise avec la technique… plus que jamais nous restons fidèles à notre politique de la pépinière)
  • La pépinière justement doit continuer à travailler pour faciliter la transmission des connaissances. La manière (très encourageante) dont des (derniers) nouveaux qui n’ont pas fait d’études d’informatique se débrouillent au bout de quelques semaines peut remplir l’entreprise, et notamment ceux qui les accompagnent, de fierté légitime.
  • Poursuivre le renforcement de l’autonomie (c’est en bonne voie) et de la polyvalence de chaque personne. Pour reprendre une des expressions favorites de mon associe, les coup de pied au … sont toujours un pas en avant. Et de fait par exemple l’arrivée du Manchot a poussé les différentes personnes de l’équipe référencement à travailler de manière plus autonomie, polyvalent et réfléchie, bref à se concentrer sur un travail de promotion de qualité que seul des être humains peuvent réaliser. A vrai dire avec le recul ces changements nous conviennent car nous avons nous la faculté à nous adapter ;-). Et toute remise en cause peut constituer un moyen de casser la routine, voire de stimuler la motivation.
  • Plus que jamais, il nous fait « marcher sur 2 jambes» ; à la fois en exploitant et développant notre générateur de sites web maison, mais aussi en intégrant des sites sur les CMS les plus demandés sur le marché. Sachant qu’en parallèle nous offrons de plus en plus de services web annexes, nos client demandant toujours plus de travail sur leurs serveurs, du webmastering, etc
  • Enfin nous envisageons d’entreprendre un démarchage commercial de prospects très ciblés, (plutôt vers des agences que des PME ne disposant ne pas de la maîtrise d’ouvrage nécessaire) dans le cadre d’une commercialisation initiée à distance. Ceci étant lié au constat que les prospects les plus proactifs, ceux qui nous démarchent spontanément, sont ceux pour lesquels le critère prix semble le plus important, voire le seul (!). Or compte tenu de notre expertise il nous semble injuste de n’être évalué que sur nos prix, au demeurant très inférieurs à ceux pratiqués par les entreprises de tailles comparables dans les pays que nous ciblons. Mais quelque part dans le monde, il y aura toujours un indépendant ou une émanation d’entreprise pour afficher des tarifs inférieurs aux notres.
  • Nous comptons donc proposer à des prospects démarchés de tester en réel nos services, sur des petits projets non urgents, de manière à leur donner une première vision très concrète de nos capacités. Ceci pour leur démontrer de l’excellence de notre rapport qualité / prix, dans la perspective d’une collaboration durable.

Vaste programme… auquel j’ajouterais en option l’élucidation d’une énigme qui pourrait bien perdurer encore 10 ans ; qu’est ce qui fait que le collectif Transycons fonctionne toujours, malgré les aléas, départs, promotions, évolutions et arrivées ? Que l’état d’esprit, même si il évolue, reste tout de même fortement reconnaissable, voire inconfondable…