6 août 2012

L’économie et le système financier sont plus que jamais en crise, mais le secteur informatique semble se porter comme un charme, en tout cas si l’on ne juge par la pénurie d’informaticiens expérimentés qui semble généralisée.

La société actuelle étant toujours plus basée sur l’informatique, l’internet et les nouvelles technologies de l’information en général, les besoins mais aussi les paris sur les futurs besoins sont considérables…

Bien sûr, tout n’est pas rose dans ce vaste secteur. Dans le domaine des sites simples pour petites entreprises, le taux d’équipement est de plus en plus élevé, et les solutions du « do it yourself » ont progressé même si je ne suis toujours pas convaincu qu’un dirigeant de PME aura le temps et l’envie de gérer en interne la création d’un site web performant… chacun son métier…

Ceci dit la concurrence est rude, et comme des sociétés de leasing financier se réorientent, cela pousse les fournisseurs de solutions web les plus performants, ceux qui ont résisté, à renforcer leur autonomie financière, ce qui leur sera à terme bénéfique…

Faire des sites simples fait toujours partie de notre métier, d’autant que l’évolution de notre générateur de sites web nous permet de réaliser au fils des ans des sites internet de plus en plus performants sans augmentation de coûts. Ces sites vitrines, catalogues ou e-commerce simples sont de très bonnes écoles pour les nouvelles recrues, et face à la pression sur les prix, nous travaillons aussi maintenant sur la simplification des process et la mise en place d’échanges plus directs entre des personnes qui, si elles veulent être mieux valorisées, doivent être en mesure d’auto valider leur travail en livrant des designs et éléments de qualité aux clients. La mise en place d’interfaces qui minimisent les interventions humaines est également au programme.

Nous avons pour mémoire de très bon retours de certaines agences web clientes sur des sites vitrines simples mais bien référencés destinés à des artisans, lesquels obtiennent pour certains une large majorité de leur leads grâce au référencement naturel, ceci sans aucune dépense de publicité classique…

Mais moins que jamais nous ne pouvons nous contenter de réaliser des sites internet simples, en nombre fluctuant et imprévisible, pour alimenter en travail nos équipes ou pour les fidéliser. Outre le salaire, l’intérêt des projets sont un élément clé de la motivation, et les projets qui sortent de l’ordinaire sont un élément clé de fidélisation.

Le fait de travailler sur des CMS présente un intérêt pour beaucoup, (diversification des plates formes) mais les projets en PHP attirent aussi beaucoup, surtout les beaux projets web dépassant le millier d’heures de travail. (la motivation sur les gros projets existant d’ailleurs autant chez nous que chez nos interlocuteurs chefs de projets en agences web en France, Allemagne, Belgique…) Les développeurs sont amenés à progresser techniquement, et aussi financièrement, tant il est vrai que sur des projets plus complexe le nombre de prestataire offshore disposant de l’expertise se réduit sensiblement, et les surcoûts dus à la gestion de projets sont en principe plus minimes que sur des petits voire micro projets (a contrario les petites mises à jours ou les créations de logo ou newsletters « au forfait » étant le plus souvent à fuir notamment pour cette raison…).

Bien sûr, nous sommes confrontés à de nouveaux défis. Nos process deviennent moins mécaniques, industriels, le travail des webdesigners devient plus artisanal au sens noble du terme, chacun doit davantage se remettre en question et ne plus seulement se laisser porter par ses habitudes.

Ceci touche tout spécialement l’activité référencement ; la création de contenus originaux de qualité et l’animation de pages Facebook et autres se généralise en réduisant la part des éternels annuaires, il faut gérer la disparation de nombreuses url d’anciens sites, travailler sur la génération automatique de pages bien optimisées pour les moteurs de recherche mais aussi plus généralement réaliser des audits référencement de sites web ou projets internet plus poussés, et sensibiliser différents interlocuteurs aux problématiques de l’optimisation de sites et du netlinking… plus le fait que de vastes (et chronophages) campagnes AdWords prennent une part croissante dans la stratégie mais aussi le CA ( 🙂 ) des clients ambitieux… Si une certaines parcellisation du travail avait représenté une étape utile voire nécessaire il y a quelques années pour nous permettre de traiter efficacement un grand nombre de référencement, le souffle du Pingouin nous pousse désormais à toujours plus individualiser, personnaliser les référencements internet.

Ce saut dans la complexité s’accompagne d’un basculement progressif d’une logique de facturation « au forfait » vers celui de la régie mutualisée, surtout pour les clients non spécialisés (qui parfois attendent qu’on leur propose des solutions un peu comme un sorcier invoquerait les esprits, c’est a dire avec bien peu de sens pratique…). Quand un client a plusieurs nouvelles idées par jour, on est davantage sur de la R & D que du développement classique sur un cahier des charges initial qui avec le temps paraît bien lointain…

Hasard ou pas, cette évolution coïncide aussi avec un renouvellement des générations, puisque nous embauchons ces jours-ci six nouvelles personnes, des jeunes avides d’apprendre et de progresser, les derniers recrues embauchées semblant d’ailleurs plutôt plus polyvalentes que la génération précédente, ce qui est un bon signe vu la complexité croissante des projets, mais aussi la multiplication des réseaux et des outils de développement…

Les projets qu’on nous confie vont aussi de plus en plus au delà du développement de sites, et de leur référencement au lancement puis régulièrement, puisqu’on nous demande parfois désormais d’assurer d’autres services out-sourcés de type helpdesk, par exemple pour traiter les demandes (via formulaire type ou mail) des membres d’un site que nous avons crée; ajout d’utilisateur, assignation à un groupe, génération de mot de passe. Il s’agit d’assistance à la fois aux administrateurs de groupes ou aux utilisateurs finaux. Ceci inclut aussi la création de 2 newsletters par mois et leur envoi aux membres…
Bref nous ne nous ennuyons pas avec ce que l’on peut tout a fait qualifier de montée en gamme au service de nos clients agences web, d’où la relative rareté des articles sur ce blog 😉