22 février 2011

La Roumanie annonce qu’elle ne souhaite pas demander le versement de la dernière tranche (1 milliard d’euro) du prêt convenu dans le cadre de l’accord en cours avec le FMI, L’UE, la banque Mondiale et la BERD.
Par ailleurs, démarrage des négociations pour conclure un nouvel accord de deux ans, dit de précaution. Son but est d’accompagner les réformes en cours. La valeur de l’accord est de 5 milliards d’Euro ( 3,6 milliards d’Euro de la part du FMI et 1,4 milliards de celle de l’UE), mais cette somme ne sera sollicitée qu’en cas d’aléas exceptionnel, de type crise régionale grave.