7 octobre 2016

Une Start-up lyonnaise du domaine des technologies web, animée par les deux frères Veyre, a déjà confié à Transycons deux développements. Tout d’abord Swap or Cash, un portail de troc et vente en ligne, puis tout récemment l’application mobile de jeu Sharky Games et ses déclinaisons. Et comme promis dans un précédent, voici l’interview du client. C’est Julien Veyre qui a très aimablement répondu à nos questions :

Comment vous est venue l’idée du concept général de Swap or Cash et des applis ?

swap-or-cashcrazy-shark

Swap or Cash : Nous avions idée d’un site de petites annonces classique mais nous cherchions à nous démarquer de la concurrence en proposant une plate-forme ouverte et à la vente et à l’échange. Nous savions que le marché de l’échange et du troc était en pleine croissance en France, d’une part à cause de la baisse de la consommation des ménages qui cherchent à économiser et réduire leur dépenses, d’autre part dans le but d’inscrire une démarche positive de collaboration collective et écologique : recycler des produits qui peuvent encore servir et limiter la surconsommation.

Applis : Le marché des applications a de beaux jours devant lui, d’ici 2020 nous aurons triplé le nombre de téléchargement d’applications dans le monde. Il était important pour nous de lancer nos applications dès aujourd’hui, nous sommes seulement dans une phase de test à l’heure actuelle, car nous devons en faire un modèle économique viable avant tout.

Comment avez vous fait pour affiner / valider cette idée ?

Swap or Cash : Nous avons longuement travaillé sur le cahier des charges et nous avons cherché aussi des exemples chez la concurrence. Nous avons décidé de nous lancer une fois que nous avions en main un produit qui nous paraissait viable et réalisable en respectant notre budget. Le projet s’est étalé sur plus d’un an et demi !

Applis : Cela a été rapide, nous avions une connaissance qui nous a donné conseil et méthodologie, nous avons donc exécuté la mise en place rapidement et nous nous sommes lancés.

Combien de temps a duré cette phase d’affinage initiale ?

Swap or Cash : Je dirai environs 6 mois de la genèse du projet à la validation du projet.

Applis : Moins d’un mois.

Comment avez vous procédé pour choisir le prestataire de développement ?

Swap or Cash : Avant tout, nous savions que le projet serait onéreux à réaliser, puisqu’il fallait le créer de A à Z, sur mesure. Nous avions un budget en tête, nous avons d’abord contacté des prestataires français en France, mais le coût évalué était beaucoup trop élevé pour nous. Alors nous avons décidé de nous tourner vers un prestataire offshore, avec qui nous pourrions toutefois échanger en français. Nous avons trouvé rapidement Transycons sur internet, et nous sommes entrés en contact avec eux.

Applis : Satisfaits du travail effectué sur notre précédent projet, il était naturel pour nous de confier ce travail à Transycons.

Quels ont été les critères de choix ?

Swap or Cash : Le fait qu’ils parlent français, et surtout ils nous ont rassuré sur la faisabilité du projet, nous avons beaucoup échangé avec eux avant de nous engager, et nous avons pu constater une envie de réaliser ce projet chez eux et une grande disponibilité à notre égard.

Applis : Satisfaits du travail effectué sur notre projet précédent, il était logique pour nous de retenir à nouveau Transycons.

Qu’est ce qui vous a fait hésiter ?

Swap or Cash : Nous n’avions jamais fait appel à un prestataire offshore auparavant, leurs méthodes et la qualité de leur travail nous étaient encore inconnus …

Applis : Aucune hésitation.

Qu’est ce qui vous a convaincu ?

Swap or Cash : Leur côté francophone, leur assurance sur la faisabilité de ce développement, leur envie de gagner le projet et la réactivité de leurs réponses.

Applis : Satisfaits du travail effectué sur notre précédent projet, il était naturel pour nous de confier ce travail à Transycons.

Si c’était à refaire, comment vous y prendriez vous ?

Swap or Cash : Nous aurions peut-être dû mûrir plus longuement l’élaboration du concept et du cahier des charges. Cela nous aurait évité des déconvenues: nous avons réalisé un pivot au milieu du développement car le projet initial contenait quelques incohérences …

Applis : Nous nous y prendrions de la même manière.

Quelle vision avez vous sur le déroulement du dev ?

Swap or Cash : Quelques incompréhensions et nous nous sommes beaucoup répétés parfois mais avec un tel projet, de surcroît réalisé sur mesure, nous savions qu’il serait difficile de coordonner un tel travail sans accrocs. Les développeurs de Transycons sont vraiment compétents, ils savent TOUT faire !

Applis : Le travail à effectuer était assez basique, de manière générale, rien à signaler.

Pourquoi avez vous décidé à moment donné de geler les développements ?

Swap or Cash : Car nous avions des incohérences dans le cahier des charges initial, et on voyait bien que l’on pataugeait un peu … Nous avons donc stoppé un temps, remis à plat nos idées, et adapté le concept théorique à un modèle réalisable et fonctionnel. Une fois les choses clarifiées, nous avons relancé le développement.

Applis : Nous avons fait face à quelques aléas qui ont prolongé le temps de développement, mais rien d’alarmant.

Pourquoi certaines indications sont arrivées en phase finale du projet ?

Swap or Cash : Car au fur et à mesure du développement nous avions des éléments nouveaux à mettre en place, qui nous paraissaient essentiels.

Applis : Nous avions besoin d’aide pour publier nos applications.

Qu’est ce qui vous a le plus surpris, quel a été le plus gros imprévu ?

Swap or Cash : Je dirai le pivot en milieu de projet, nous faisions face à un réel dilemme, et nous nous étions engagés, il fallait réagir vite et aller dans la bonne direction tous ensemble.

Applis : Le travail a été un peu plus long que prévu, mais bon rien d’alarmant là non plus.

Vos suggestions au niveau de cette partie développement ;

Pour de jeunes start-up :

Bien mûrir votre projet, discuter avec votre prestataire de sa faisabilité, être conscient de la limite de votre budget, être patient, ne garder que l’essentiel et évitez de vous perdre dans les détails.

Pour le prestataire ;

Valider la bonne compréhension des instructions, ne pas hésiter à faire savoir quand on dépasse le budget et transmettre un devis le plus précis possible en prenant compte des aléas qu’il pourrait rencontrer au fur et à mesure du développement.

Quelles sont les prochaines étapes que vous vous êtes fixé ? Vos priorités ?

Swap or Cash : Nous sommes en phase de promotion, donc nous avons un gros travail à effectuer de ce côté-là. L’objectif est de faire connaître notre plate-forme de troc ou d’achat vente en ligne au plus grand nombre.

Applis : Valider la phase de test et produire de nouvelles applications.

Quelles sont votre attente vis a vis du prestataire ?

Nous sommes satisfaits du travail de Transycons, c’est un prestataire sérieux, avec de bons développeurs, compétents, très sympa et très à l’écoute. Nous attendons simplement que la collaboration soit toujours aussi positive.

Ce projet a-t-il changé votre vie ?

Swap or Cash : Non, je n’irai pas jusque-là … Toutefois, nous avons énormément appris, autant dans la difficulté de pilotage d’un projet sur mesure, que dans la gestion rigoureuse d’un budget et d’une deadline à respecter.

Applis : C’est un projet assez simple à mettre en place, nous verrons par la suite si cela est payant.

Si c’était a refaire, vous vous y prendriez comme cela ?

Swap or Cash : Peut-être que nous partirions d’un script établi dès le départ, dont nous aurions fait faire les modifications par Transycons, car réaliser un projet sur mesure est très coûteux et extrêmement long à mettre en place.

Applis : Oui.

Quel est votre messages (et les enseignements) pour les start-up qui ont une idée originale et veulent la concrétiser ?

Je ne sais pas si je peux me permettre de donner des conseils, chaque projet est différent et mérite d’être étudié et réalisé dans la mesure où on croit en ce que l’on fait. Toutefois, pour de tels projets, il me parait primordial d’avoir un prestataire de confiance, compétent, très disponible et à l’écoute, et surtout ouvert à une certaine flexibilité dans son travail.
Aussi, il faut bien envisager un budget supérieur à celui de départ lorsqu’il s’agit de la réalisation d’un projet novateur et original, car il ne faut pas oublier que c’est nouveau et original pour vous, mais aussi (en partie) pour votre prestataire, et vous rencontrerez forcément des aléas en cours de développement.
Enfin, pensez à bien mûrir votre projet avant de vous lancer, c’est une vraie aventure, longue et semée d’embûches, il faut avoir les nerfs solides !