27 octobre 2014

Un reporter de Paris Match et son courageux photographe globe trotteur nous ont fait l’honneur de s’intéresser à Transylvania Consulting, son équipe, son histoire, ses solution… synthétisés dans un article parfois carricatural consacré à la Silicon Valley d’Europe de l’Est, à Cluj (Roumanie). Cela reste appréciable car nous sommes un petit poucet par rapport aux grandes SSII ou éditeurs d’applications informatiques qui ont déferlé sur le Cluster IT de Cluj ces dernières années.

 

Juste quelques précisions concernant les paragraphes nous concernant ; le bureau de l’équipe de référencement internet ne se trouve pas entre les toilettes et la cuisine, (facilement vérifiable sur place) et c’est dans cette même pièce que Nicolas de Castelnau, le gérant, a lui aussi son propre bureau. Par ailleurs concernant les salaires mini indiqués dans l’article, ils ne sont pas totalement faux, mais sont largement trompeurs. En effet dans la sous traitance informatique roumaine, les salariés sont payés en fonction de leur productivité réelle. Un jeune sans expérience, peu efficace et auquel il faut expliquer beaucoup de choses, démarrera avec un salaire très modeste. Mais ce qu’il faut bien comprendre, c’est que, contrairement à la France, son salaire évoluera en parallèle à son efficacité, et du coup il n’est pas rare que les salaires augmentent mensuellement ou presque au cours de la première année !

Concernant la formule lapidaire et réductrice sur les inspecteurs, ils s’agit probablement de l’extrapolation par le journaliste d’un cas isolé, ancien, et de la simplification excessive d’un problème mondial aux multiples facettes qui a d’ailleurs largement évolué depuis la création de l’entreprise en 2002. Deux rencontres et plusieurs heures d’échanges à propos de l’entreprise ont été réduites à quelques lignes sensationalistes…

 

Pour ce qui est des retombées, on peut déjà dire que cet article sur la Silicon Valley de l’Europe a éveillé une réelle curiosité de la part du public français, notamment (mais pas seulement) au niveau des entreprises du secteur digital qui sont toujours curieuses de connaître les possibilité d’externalisation informatique à Cluj et référencement nearshore… Nous nous efforçons bien sûr d’apporter des réponses à ceux qui nous contactent.

 

Les prochains journalistes en mission à Cluj sont eux aussi les bienvenus chez Transylvania Consulting… surtout si ils savent faire preuve de rigueur, pondération et de compréhension de notre activité!